Discipleship Essentials - Salvation Army Canada

Archives

Categories

  • May12Thu

    Discipleship Essentials

    How do we strengthen spiritual health? May 12, 2022 by Kevin Slous
    Filed Under:
    Mobilize 2.0

    (Version française ci-après)

    “A true spirituality develops disciples of Jesus who devote themselves both to their own growth as followers of Jesus and to their calling to go into the world to serve others and make disciples.” - Commissioner Phil Needham, Christ at the Door: Biblical Keys to Our Salvationist Future

    As introduced in the fall of 2021, the first strategic pillar supporting our territorial mission and vision is to strengthen spiritual health.

    The stated aims of the pillar are designed to keep us on track to do just that. It may be helpful to picture these objectives as three concentric circles—a ripple effect—moving outward from individual experience toward wider reverberations within the local ministry unit and then to transformational community impact:

    1. A desire to see “our Christian faith pathways result in robust and authentic discipleship” speaks to an experience of healthy, holistic personal discipleship.

    2. We also want to help ensure “our ministry units are places of holiness and spiritual vibrancy”—creating and nurturing a healthy discipleship environment.

    These two objectives support one another:

    As personal, holistic discipleship becomes the experience of individuals in our places of worship and ministry, those locations will, in turn, be places where the gospel is seen, heard and experienced. And as our ministry units emphasize the centrality of the Great Commission (to make disciples) in all our efforts, holistic personal growth can take root in environments intentionally designed to help people live out their faith in Jesus, in all areas of their lives.

    3. If these two aspects work together effectively, we will see that “our communities of faith are flourishing.” This third objective is about discipleship impact—not simply measured by attendance or activity within our walls, but as a transforming influence in the neighbourhoods where The Salvation Army is present. We desire this to be seen both through our organized mission and ministry efforts, as well as through the enriched and lived discipleship experience of Salvationists, following and sharing the love of Jesus wherever they might find themselves.

    True discipleship happens and spiritual life development fully takes place as we allow it to break out of our “regularly scheduled programming,” infiltrating our rhythms of life, our relationships, our work and recreation. Michael Frost and Alan Hirsch, in their book ReJesus: Remaking the Church in Our Founder’s Image, put it this way: “There must be no limitation to the claim that Jesus makes over all of life. When we get this right, Jesus’ lordship takes on a missional edge. ‘Jesus is Lord’ is more like a rallying war cry than a mere theological statement.”

    The paradigm of being and making CHRIST-centred, OTHERS-focused disciples provides a filter for Discipleship Essentials that prioritizes helping disciples practise being the person Jesus is calling and shaping them to be, as they journey along a process that helps them become disciples who make disciples.

    Tools to help support objectives 1 and 2 have been and are being developed to help leaders and those in our ministry settings get a clearer picture of what a CHRIST-centred, OTHERS-focused disciple looks like. These will help people identify—both within their own lives and within our ministry units—what best next steps can be taken to help strengthen a more holistic expression of discipleship. Additionally, people will be able to explore what opportunities or resources may be available to help them take these steps. For the individual, this will look like opportunities identified through “personal discipleship roadmaps,” and for the ministry setting, the Equalizer has been developed to help ministry units keep the call to “make disciples” central.

    Ultimately, this is about being “inspired for mission”—not simply in the sense of being motivated or moved toward action, although those aspects are worthy. Rather, it is recognizing that even with our best and most innovative efforts, strengthening spiritual health is a spiritual matter, a work of God’s Spirit. As such, it gets to the heart of what has been laid on the hearts of our territorial leaders throughout the whole Mobilize 2.0 experience: a desire to see God’s Spirit in-spire: to “breathe new life into” a vast Army. As he does, and as we stand ready to receive from him, and follow where he leads, strengthened in spirit, we will indeed be “positioned for growth.”

    Kevin Slous is the territorial secretary for spiritual life development.


    (Version française)

    « La véritable spiritualité forme des disciples de Jésus dévoués à leur croissance à titre de fidèles, ainsi qu’à leur appel à servir autrui et à former des disciples dans le monde entier. »* - *Traduction libre d’un passage de Christ at the Door – Biblical Keys to Our Salvationist Future, ouvrage du commissaire Phil Needham.

    À l’automne 2021, nous vous avons présenté le premier pilier stratégique sur lequel reposent notre mission et notre vision territoriales : le renforcement de la santé spirituelle.  

    Les objectifs associés à ce pilier visent à favoriser le renforcement de la santé spirituelle. Une bonne manière de se les représenter mentalement serait de visualiser trois cercles concentriques, et l’effet d’entraînement transformateur qui émane de l’expérience individuelle et se répercute en s’élargissant sur l’entité locale et la collectivité.

    1. La volonté que « nos différents chemins vers la foi chrétienne doivent donner lieu à une participation active et enthousiaste à la formation de disciples » passe par une expérience personnelle de disciple à la fois saine et holistique.

    2. Il y a aussi une volonté de faire en sorte que « nos entités seront des lieux de vitalité spirituelle », afin de créer et de maintenir des milieux sains et stimulants.

    Ces deux objectifs s’appuient d’ailleurs l’un sur l’autre.

    Nos entités et nos lieux de culte deviennent des endroits où l’on peut voir, entendre et ressentir la Parole, lorsqu’ils réunissent des disciples forts de leur expérience holistique. Dans un contexte où nos entités mettent l’accent sur le rôle essentiel qu’occupe la Grande Mission (former des disciples) dans tout ce que nous faisons, la croissance holistique peut s’enraciner dans des milieux conçus précisément pour aider les personnes à mettre en pratique leur foi en Jésus dans tous les aspects de leur vie.    

    3. « Nos communautés de foi doivent prendre un grand essor », et cela est possible si les deux objectifs précédemment mentionnés évoluent en véritable symbiose. Le troisième objectif concerne l’effet de la formation de disciples, qui se mesure non seulement en fonction des activités qui ont lieu dans nos entités et des taux de participation qui les caractérisent, mais surtout par son influence transformatrice sur les collectivités au sein desquelles l’Armée du Salut est présente. Nous voulons atteindre ce troisième objectif grâce aux efforts que nous consacrons aux ministères et à la mission organisationnelle, et aux expériences uniques et enrichissantes des disciples salutistes qui répandent l’amour de Jésus, là où ils se trouvent.  

    La véritable manifestation de notre cheminement spirituel et de notre engagement à notre vie de disciple se produisent lorsque notre spiritualité devient partie intégrante de notre rythme de vie, de nos relations, de notre travail et de nos loisirs, et donc lorsqu’elle n’est plus seulement une « tâche à notre horaire ». Dans leur ouvrage ReJesus: Remaking the Church in Our Founder’s Image, les auteurs Michael Frost et Alan Hirsch écrivent : « Nous nous devons sans cesse de répéter que Jésus est au cœur de la vie. Lorsqu’on comprend cela, la seigneurie de Jésus prend une dimension missionnaire. Dans ce contexte, “Jésus est Seigneur” représente plus un cri de ralliement qu’un simple énoncé théologique. »[1]

    Le paradigme qui consiste à être et à former des disciples axés sur le CHRIST et orientés vers les AUTRES contribue à cerner les priorités qui visent principalement à aider les disciples à devenir les personnes que Jésus les appelle à être, tout au long de leur parcours de disciples qui forment eux-mêmes des disciples.  

    Des ressources visant à appuyer l’atteinte des objectifs 1 et 2 ont été créées à l’intention des dirigeants et des membres de nos entités. D’autres sont en cours d’élaboration. Ces ressources les aideront à se faire une idée réelle de ce qu’est un disciple axé sur le CHRIST et orienté vers les AUTRES. Elles leur seront également utiles pour déterminer – non seulement dans nos entités, mais aussi dans leur vie – quelles sont les meilleures mesures à prendre pour favoriser le renforcement d’une expression plus holistique de la vie de disciple. Chaque personne pourra également explorer les options ou les moyens potentiellement à sa disposition pour prendre les mesures requises. Ces options/moyens seront indiqués dans une « feuille de route personnelle de disciple » et, pour les entités, l’outil the Equalizer (en anglais seulement) a été créé pour appuyer leurs démarches visant à faire en sorte que la formation de disciples demeure un élément central de leurs activités. 

    Fondamentalement, l’idée est d’être « inspirés pour la mission ». Cela dit, il ne s’agit pas seulement de trouver la motivation ou d’être poussés à passer à l’action, même si ces aspects ont leur mérite, mais plutôt de reconnaître que malgré les efforts novateurs que nous déployons et le travail acharné que nous effectuons, le renforcement de la santé spirituelle demeure une question d’ordre spirituelle et l’œuvre de l’Esprit de Dieu. C’est d’ailleurs cela qui guide le cœur de nos dirigeants territoriaux tout au long du processus de Mobilisation 2.0 : une volonté de faire en sorte que l’Esprit de Dieu soit source d’inspiration, et qu’il « insuffle une vie nouvelle » à notre vaste armée. Lorsque l’Esprit descendra sur nous et que nous serons prêts à le recevoir et à le suivre, grâce à sa force, nous serons assurément « préparés pour la croissance ».

    Kevin Slous est le secrétaire territorial pour le développement de la vie spirituelle.

    [1] Adaptation libre d’un passage du livre
    ReJesus: Remaking the Church in Our Founder’s Image
    des auteurs Michael Frost et Alan Hirsch 

    Leave a Comment