Services d’urgence et d’aide aux sinistrés (SUAS) - Salvation Army Canada

Services d'urgence et d'aide aux sinistrés (SUAS)

Historique 

La toute première intervention d’urgence de l’Armée du Salut en Amérique du Nord dans le cadre d’une catastrophe majeure a eu lieu en 1900, à la suite d’un ouragan qui a dévasté la ville texane de Galveston. Plus de 3600 habitations, c’est-à-dire presque la moitié de la ville, ont été détruites, et quelque 8000 personnes ont trouvé la mort. Des officiers de l’Armée du Salut des quatre coins du pays se sont rendus à Galveston pour offrir du réconfort, des services de counseling, de l’aide concrète et tout autre coup de main nécessaire aux habitants de la région.

Au Canada, l’Armée du Salut a commencé à offrir des services d’urgence et d’aide aux sinistrés (SUAS) en décembre 1917, dans la foulée de l’explosion à Halifax (Nouvelle-Écosse) : des membres de l’organisation sont venus de partout au pays pour prendre part aux opérations de secours qui ont duré plusieurs mois. En plus de satisfaire les besoins pratiques des sinistrés (p. ex., en fournissant de la nourriture et des vêtements), des officiers de l’Armée du Salut ont apporté du soutien psychologique et spirituel aux premiers intervenants. « Nous ne savons pas comment nous aurions pu poursuivre nos efforts sans eux », a écrit R.T. MacIlreith, président du comité de secours.

Aujourd’hui

Le ministère des SUAS de l’Armée du Salut est aujourd’hui un réseau international composé de milliers de personnes formées, dont de nombreux bénévoles. Ses membres interviennent à la suite de sinistres de différentes ampleurs. Conformément à son ministère holistique, l’Armée du Salut porte assistance aux sinistrés et aux premiers intervenants, de manière à combler leurs besoins physiques, psychologiques ou spirituels immédiats et à plus long terme.

Le protocole d’intervention d’urgence établi et bien rodé par l’Armée du Salut permet à l’organisation d’offrir rapidement et efficacement des services aux premiers intervenants et aux sinistrés. L’Armée du Salut s’efforce de soulager la souffrance humaine partout où elle se trouve, et tire parti d’un vaste ensemble de ressources qui permettent d’exercer promptement une action concrète à la suite d’une catastrophe. L’expérience et les capacités de l’organisation ne sont plus à démontrer. L’équipe des SUAS est souvent parmi les premiers intervenants à se rendre sur les lieux d’un désastre majeur ou d’un événement important, et les derniers à partir.  

À l’échelle mondiale, la fréquence et l’incidence des catastrophes naturelles sont à la hausse. Séismes, ouragans, tsunamis, feux de forêt, tornades, tempêtes de verglas et pluies diluviennes surviennent plus souvent que dans le passé. Cependant, le bouclier rouge continue d’être un symbole d’espoir et de compassion, de secours immédiat, de soutien psychologique et de conseils spirituels aux familles et aux personnes dont la vie est bouleversée par des circonstances indépendantes de leur volonté.

En mai 2016, lorsque de violents feux de forêt ont causé des dommages considérables dans la région de Fort McMurray, en Alberta, et nécessité l’évacuation de milliers d’habitants, l’Armée du Salut est arrivée rapidement sur place pour distribuer de la nourriture et des boissons, et offrir du soutien psychologique aux pompiers. De plus, l’équipe des SUAS a continué d’aider les personnes évacuées et a joué un rôle essentiel lors de la phase de retour qui a duré quelques mois. Pendant que les résidents de Fort McMurray tentaient de retrouver un semblant de vie « normale », l’Armée du Salut leur distribuait des vêtements, de la nourriture, des cartes cadeaux et des bons d’achat échangeables contre des meubles, et leur prodiguait un soutien psychologique et spirituel en plus de les aider à gérer le stress traumatique.

Services d’intervention et d’aide au rétablissement

L’Armée du Salut offre de nombreux services de secours aux sinistrés. Étant donné que chaque catastrophe est différente, de même que ses effets dévastateurs sur la vie des personnes et des collectivités, l’intervention d’urgence de l’Armée du Salut est adaptée en fonction de l’endroit, des conditions de la collectivité touchée et de l’ampleur de l’incident.

L’Armée du Salut est en mesure de fournir une aide d’urgence immédiate et de rétablissement à long terme. Conformément à une procédure de notification convenue, on peut faire appel aux services d’intervention d’urgence dans un court délai, tandis que l’aide au rétablissement à long terme est planifiée stratégiquement pour remédier à la situation, en collaboration avec de nombreux organismes communautaires.

À titre d’une des plus importantes organisations de secours d’urgence du Canada, l’Armée du Salut se voit fréquemment assigner des rôles précis par les autorités responsables de la planification d’urgence. Capable de s’adapter rapidement aux situations, l’Armée du Salut offre de nombreux services qui constituent l’essentiel du programme des SUAS :

  • soutien psychologique et spirituel;
  • intervention en situation de crise;
  • nourriture et boissons;
  • soutien aux sinistrés par l’entremise de centres d’accueil et de refuges;
  • gestion des dons;
  • aide financière d’urgence;
  • travail de nettoyage et de reconstruction;
  • communication d’urgence (SATERN).

L’Armée du Salut a mis sur pied un programme national de formation en cas de catastrophe (PNFC), dont l’objectif est d’offrir à des membres du personnel une formation approfondie sur tous les aspects touchant les interventions d’urgence de l’Armée du Salut. Seul le personnel préalablement formé et autorisé peut prendre part à des interventions d’urgence ou en cas de catastrophe.   

Pour de plus amples renseignements sur la façon dont vous et votre famille pouvez vous préparer à une catastrophe, consultez le site Préparez-vous du gouvernement du Canada
(www.preparez-vous.gc.ca).