Lettre du chef de territoire au sujet du projet de loi C-7 - Salvation Army Canada

Archives

  • avr.9ven.

    Lettre du chef de territoire au sujet du projet de loi C-7

    Réflexion sur la loi modifiée sur l’aide médicale à mourir. avril 9, 2021 by Ken Ramstead

    Chers amis,

    Comme certains d’entre vous le savent peut-être déjà, le gouvernement fédéral a adopté le projet de loi C-7 qui élargit l’accès à l’aide médicale à mourir, en conformité avec le jugement rendu par la Cour supérieure du Québec. L’aide médicale à mourir demeure limitée aux personnes aux prises avec un « problème de santé grave et irrémédiable ». Cependant, pour satisfaire à la décision de la Cour supérieure, l’exigence selon laquelle la mort naturelle est « raisonnablement prévisible » n’est plus requise. La nouvelle loi permet désormais aux personnes qui font face à des souffrances excessives, qu’aucun médicament ne peut soulager, de demander l’aide médicale à mourir moyennant certaines conditions et balises.

    Bien que certains Canadiens appuient la loi et les changements qui en découlent, d’autres s’y opposent. Personnellement, je suis préoccupé par cette loi et ses répercussions sur la société canadienne. À titre de salutistes fidèles à nos valeurs essentielles – l’espoir, le service et la dignité – nous croyons à la dignité et à la valeur de chaque être humain ainsi qu’au caractère sacré de la vie. Nous regrettons toute action pouvant laisser entendre qu’une personne ne mérite pas de recevoir des soins et du soutien, qu’elle n’est pas digne de vivre sa vie, ou qu’on peut intentionnellement mettre fin à celle-ci.

    L’Armée du Salut a suivi attentivement le processus d’élaboration de la loi et formulé des commentaires. Au début de janvier 2020, un lien vers une consultation publique avait été affiché sur le site salvationist.ca afin d’encourager les salutistes à faire part au gouvernement de leurs points de vue sur cette question. En outre, j’ai envoyé des lettres au premier ministre, au ministre de la Justice et procureur général et à la ministre de la Santé du Canada, les incitant à développer des mécanismes de sécurité appropriés afin de protéger les personnes vulnérables et de veiller à ce que les mourants aient accès à des soins palliatifs de qualité, à des options claires et à des choix véritables.

    En réponse, nous avons été invités à prendre connaissance du Cadre sur les soins palliatifs au Canada, qui fait état des avantages des soins palliatifs et de l’engagement du gouvernement à améliorer ce programme essentiel. Bien que l’objectif des soins palliatifs soit noble, nous espérons que le gouvernement fédéral et les gouvernements provinciaux continueront de collaborer à l’amélioration de la qualité des soins, particulièrement les soins de fin de vie.

    J’aimerais que vous sachiez que nous sommes toujours préoccupés par la question de la bienveillance à l’égard de l’humanité souffrante. Nous continuerons de surveiller l’application de la loi et, en collaboration avec le gouvernement et nos intervenants, de prendre connaissance des répercussions éventuelles de la loi et de trouver des moyens de soutenir la prestation de services holistiques aux personnes atteintes de maladies graves, et en particulier les soins de fin de vie.

    Pendant le congé pascal, j’ai songé aux disciples de Christ rassemblés au pied de la croix ou rentrant seuls à la maison, impuissants face à la mort de Jésus. Lorsqu’ils l’ont aperçu, cloué sur la croix, ils étaient désespérés, n’ayant pas l’avantage de connaître la suite du récit. Cependant, nous vivons avec l’idée qu’il y a un Christ vivant! L’apôtre Paul a dit : « Mais grâces soient rendues à Dieu, qui nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus Christ! » (1 Corinthiens 15: 57-58) Les besoins et les préoccupations profondes des Canadiens ainsi que les nôtres demeurent. L’Armée du Salut continuera de répondre aux besoins des affligés. Elle mobilisera son effectif et élaborera une réponse efficace, guidée par l’amour et la compassion de Christ. J’ai la certitude que Dieu nous a appelés à servir une humanité souffrante, et je vous recommande vivement de servir avec la plus grande détermination possible.

    Ayez une foi inébranlable. Ensemble, tendons la main à nos concitoyens canadiens, et aidons-les à surmonter leurs problèmes et à trouver des réponses à leurs questions.

    Puissiez-vous être bénis et fortifiés par votre foi dans la résurrection de Jésus-Christ!

    Au service de Christ.
    Commissaire Floyd Tidd
    Chef de territoire

    Photo of Commissioner Floyd Tidd 

    Souhaitez-vous mieux connaître la façon dont l’Armée du Salut appuie les personnes qui se tournent vers elle, leurs intervenants, leurs proches ainsi que les officiers qui prodiguent des soins pastoraux aux malades qui envisagent de demander l’aide médicale à mourir?

    Lisez l’article de la Dre Aimee Patterson publié en septembre 2020 intitulé Final Words: What happens when a candidate for medical assistance in dying requests pastoral care?, la position de principe de l’Armée du Salut sur l’euthanasie et le suicide assisté, communiquez avec le Centre d’éthique pour obtenir un exemplaire de la position de principe, visitez le sous-site Affaires publiques sur salvationist.ca.  De plus, nous lancerons bientôt un cours en ligne intitulé Understanding the Scope of Perspectives and Ministry in MAID.

    Photo: Motortion/iStock via Getty images

    Laisser un commentaire