Une recherche en ligne salvatrice - Salvation Army Canada

Archives

  • mars3mer.

    Une recherche en ligne salvatrice

    L’Armée du Salut de Cobourg, en Ontario, vient en aide aux nouveaux arrivants. mars 3, 2021 Caroline Franks
    Eduardo et sa famille sont reconnaissants à l’Armée du Salut de l’aide qu’ils ont reçue.
    Eduardo et sa famille sont reconnaissants à l’Armée du Salut de l’aide qu’ils ont reçue.

    Une famille équatorienne, nouvellement arrivée au pays, s’adapte à sa nouvelle vie grâce au soutien de l’Armée du Salut de Cobourg, en Ontario.

    Recherche sur Internet
    Eduardo, sa femme et ses deux enfants, âgés de quatre et un ans, sont arrivés au Canada au début de décembre 2019.

    « Notre premier défi a été de nous habituer au froid, dit Eduardo. Puis, petit à petit, nous avons apprivoisé notre terre d’accueil et sommes tombés amoureux des gens et de notre nouvel environnement. »

    Comme Eduardo et sa femme n’avaient pas encore obtenu de permis de travail – la pandémie de COVID-19 ayant retardé le traitement des documents d’immigration – ils éprouvaient des difficultés financières et ne savaient pas à qui s’adresser pour obtenir de l’aide.

    « Un jour que je faisais des recherches sur Internet dans le but d’en apprendre davantage sur le Canada, je suis tombé sur le site de l’Armée du Salut. Cette organisation nous a beaucoup aidés. »

    Attitude courtoise
    L’Armée du Salut de Cobourg est là pour tous ceux qui vivent des moments difficiles.

    « Nous offrons du soutien concret et émotionnel aux familles, déclare Edward Nkyi, directeur des services communautaires et d’aide à la famille de l’Armée du Salut de Cobourg. Si nous n’avons pas les ressources pour aider les clients, nous établissons un partenariat avec un autre organisme communautaire. »

    « L’Armée du Salut nous a aidés de maintes façons, entre autres en payant le loyer et les factures des services publics, et en nous fournissant des renseignements sur l’immigration au Canada, des bons alimentaires et des cartes prépayées pour l’essence. Tous les membres de cette organisation ont vraiment le cœur sur la main, en plus d’être humbles et très serviables. Nous tenons à les remercier. Ils nous ont traités de manière courtoise et très gentille. »

    Un grand merci
    Tant qu’ils n’auront pas de permis de travail, Eduardo et sa femme ne pourront pas chercher un emploi ni faire de bénévolat. Eduardo, qui a hâte de travailler, est ingénieur dans le domaine de l’automobile. De son côté, sa femme suit des cours d’anglais afin de mieux s’intégrer à la société canadienne.

    « Nous savions que nous pouvions faire beaucoup pour cette famille, d’abord en voyant à ce qu’elle ait le nécessaire pour manger, et en l’aiguillant vers d’autres organismes communautaires », précise Edward. Comme tous les parents, Eduardo et sa femme veulent subvenir aux besoins de leurs enfants, les envoyer à l’école et veiller à ce qu’ils aient un bel avenir.

    « Bien que la vie au Canada soit différente, nous sommes tous très heureux ici. Nous nous sentons en sécurité, indique Eduardo. Nous tenons à remercier sincèrement l’incroyable équipe d’employés et de bénévoles de l’Armée du Salut de Cobourg. »

     

    Laisser un commentaire